Le Maroc, “à l’abri” des soulèvements populaires qui secouent des pays de la région arabe (Judith Miller)

Le Maroc est "à l’abri" des soulèvements populaires qui secouent des pays de la région du Moyen-Orient et d’Afrique du nord, a affirmé Judith Miller, membre du Manhattan Institute, un think tank US, et ancienne journaliste du New York Times.

Le Maroc, qui a engagé des réformes dans tous les secteurs d’activité depuis plus de dix ans, "est à l’abri des soulèvements populaires qui secouent des pays de la région MENA", a souligné Judith Miller, dont les propos ont été cités par le site en ligne Medialine.org.

Elle a, dans ce contexte, rappelé que le Maroc "a réussi à réduire le taux de pauvreté de 40 pc au cours de la dernière décennie", mettant en exergue la vivacité de la société civile marocaine, qui, selon elle, se distingue dans la région arabe par son dynamisme. Et pour cause: Le Maroc compte pas moins de 40.000 organisations non-gouvernementales, a relevé cette lauréate du prestigieux Prix Pulitzer pour le journalisme.

Le Washington Post avait dans le même sillage soutenu, mardi dernier, que grâce à sa "grande stabilité", le Maroc "continuera d’être l’exception" dans une région arabe où certains pays sont en proie à des soulèvements populaires.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite