Le chef de la diplomatie égyptienne: Pas d’avenir politique pour Bachar Al-Assad dans une “nouvelle Syrie”

Le président Bachar Al-Assad n’a pas d’avenir politique dans une nouvelle Syrie", a déclaré le ministre égyptien des Affaires étrangères Mohamed Kamel Amr.

"Nous considérons que le président syrien n’a pas de rô le à jouer dans une nouvelle Syrie", a indiqué le ministre dans des déclarations à la presse.

M. Amr a en outre indiqué que Le Caire s’opposait à une ingérence militaire dans les affaires syriennes et qu’il plaidait pour un règlement politique de la crise. Le chef de la diplomatie égyptienne a ajouté que ce règlement pourrait être assuré par des négociations entre la Coalition nationale de l’opposition syrienne et les représentants des autorités avec lesquels l’opposition sera prête à négocier.

Il a mis en garde, en outre, contre une solution militaire qui "aboutira à davantage de destruction et d’effusion de sang", notant que l’Egypte oeuvre à trouver un règlement politique qui permet de faire de la Syrie un pays démocratique, qui répond aux revendications de son peuple et qui sauvegarde l’intégrité territoriale de la Syrie.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite