Le “Cercle Eugène Delacroix” exprime son plein soutien à la “coordination des familles et amis des victimes de Gdim Izik”

Dans un communiqué rendu public jeudi, le “Cercle Eugène Delacroix” CED), qui rassemble des élus français de divers partis politiques, a exprimé son plein soutien à “la coordination des familles et amis des victimes de Gdim Izik”.

Pour le Cercle, le "renvoi devant une juridiction civile a permis aux victimes de se constituer Partie Civile" et de créer l’association "de coordination des familles et amis des victimes de Gdim Izik.

"Le Cercle Eugène Delacroix soutient cette initiative et se tient aux cotés de la + coordination des familles et amis des victimes de Gdim Izik+", souligne le CED dans son communiqué, notant que "cette association a pour but de défendre les intérêts légitimes des familles des victimes, de préserver la mémoire des victimes, de représenter les familles des victimes devant les diverses instances et ainsi de faire entendre leur voix".

Le Cercle Eugène Delacroix demande également que toute la lumière soit faite pour rendre hommage aux 13 policiers, gendarmes, membres de la protection civile et civils tués lors de ces évènements.

Rappelant que le 8 Novembre 2010, des groupuscules sont passés à l’acte à Gdim Izike et " ont perpétré l’irréparable à savoir la mort de 13 personnes dont 11 personnes des forces de l’ordre", le CED dénonce vivement "Ces actes criminels particulièrement abjects : assassinat à l’arme blanche, égorgements et sévices sur les corps".

Les élus du Cercle Eugène Delacroix rejettent par ailleurs "toutes les tentatives d’instrumentalisation de cette question par les réseaux de propagande des adversaires de l’intégrité territoriale du Maroc, et restent pleinement mobilisés pour toute initiative visant à une stabilité et à un dialogue dans les provinces du sud du Maroc", conclut le communiqué.

Le Cercle Eugène Delacroix a été créé à l’initiative d’élus français d’origine marocaine pour renforcer les liens entre la France et le Royaume du Maroc. Le CED est présidé par Salah Bourdi (UDI, Said Laatiriss, vice-président (PS), et Khadija Gamraoui secrétaire générale (LR).

Par Atlasinfo

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite