“La liberté religieuse n’autorise pas tout” (Marine Le Pen)

Invitée mardi matin au micro d’Europe 1, Marine Le Pen a réitéré ses propos concernant la prière dans la rue, en indiquant qu’il y a "des zones où la loi ne s’applique plus, où les policiers ne rentrent plus, et il faut les reconquérir". La vice-présidente du Front national a réaffirmé que "la liberté religieuse n’autorise pas tout", en rajoutant que ceux qui prient dans la rue accomplissent "un acte politique". "On ne laisse pas des milices religieuses bloquer les rues", a-t-elle réagit, tout en précisant n’être pas "xénophobe" et assurant que "les musulmans de bonne foi savent que je les défend, que je ne fais pas d’amalgames entre islam et islamisme".

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite