La France présente à Genève le “rapport César” sur la tragédie des disparus et détenus dans les prisons syriennes

La France organise ce mardi à Genève, à l’occasion de l’ouverture de la 26ème session du conseil des droits de l’Homme, un “événement exceptionnel consacré à la tragédie des disparus et des détenus dans les prisons syriennes”, selon le quai d’Orsay.

Deux magistrats internationaux, M. Desmond de Silva et le professeur David Crane, viendront présenter le « rapport César » qui établit, sur la base de près de 55 000 clichés, que 11 000 personnes ont été assassinées après avoir été torturées et affamées dans des prisons de la banlieue de Damas, a indiqué le porte-parole du ministère français des affaires érangères, Romain Nadal

Le professeur Al Hadjé, du groupe de travail des Nations unies sur les disparitions forcées, ainsi que des victimes du régime syrien s’exprimeront également, a-t-il ajouté.

"Devant ces preuves accablantes de la pratique massive et systématique par le régime syrien de la torture pour terroriser tout un peuple, constitutive d’un crime contre l’humanité, la France, dans la continuité de son initiative pour la saisine de la cour pénale internationale par le conseil de sécurité, poursuit sa mobilisation pour lutter contre l’impunité en Syrie", a souligné M. Nadal.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite