L’ex-président Sarkozy reconnaît sa défaite à la primaire de la droite

L’ancien président français Nicolas Sarkozy a reconnu dimanche son élimination dès le premier tour de la primaire de la droite, qui signe son échec à reconquérir le pouvoir en 2017, annonçant son retrait de la vie politique.

L’ancien chef de l’Etat (2007-2012), qui avait mené une campagne très à droite, a indiqué qu’il voterait pour son ancien Premier ministre François Fillon, au second tour du scrutin dimanche prochain, et a appelé ses supporteurs à "ne jamais emprunter la voie des extrêmes". (Avec AFP)

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite