Israël paiera “un prix très élevé” en cas de nouvelle attaque contre Gaza

Israël paiera “un prix très élevé” en cas de nouvelle attaque contre la bande de Gaza, a averti dimanche le chef du gouvernement du Hamas, Ismaïl Haniyeh, lors d’un rassemblement commémorant la mort du chef spirituel du mouvement islamiste, Cheikh Ahmed Yacine.

"Nous disons à l’ennemi (israélien) qui menace de réoccuper Gaza que le temps des menaces est terminé. Toute agression ou crime que vous commettrez vous coûtera un prix très élevé", a affirmé M. Haniyeh dans un discours de plus d’une heure devant des dizaines de milliers de partisans du Hamas rassemblés dans le centre de la ville de Gaza pour commémorer la mort de Cheikh Yacine, tué par une frappe israélienne en 2004.

Le ministre israélien des Affaires étrangères, Avigdor Lieberman, a récemment appelé à "réoccuper entièrement" la bande de Gaza, après un tir de barrage massif de roquettes palestiniennes contre le sud d’Israël. Israël s’est retiré unilatéralement de ce territoire palestinien pendant l’été 2005.

Dans son discours à la mémoire de Cheikh Yacine, le Premier ministre du Hamas, qui a réaffirmé que son mouvement "ne reconnaîtrait jamais" l’Etat d’Israël, a prévenu que "la résistance" palestinienne disposait d’une capacité militaire "bien supérieure" à ce qu’Israël imagine.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite