G20 : le président chinois plaide pour une “économie mondiale ouverte”

Le président chinois Xi Jinping a plaidé, dimanche devant les membres du G20, pour une "économie mondiale ouverte" qui privilégie la croissance du commerce et des investissements. Dans son discours inaugural du sommet du G20 à Hangzhou, dans l’est de la Chine, Xi Jinping a aussi appelé à répondre aux pressions négatives pesant sur l’économie mondiale en coordonnant davantage leurs politiques économiques et en évitant le protectionnisme.

Le président chinois avait auparavant reçu les chefs d’Etat et de gouvernement qui participent au sommet, dont François Hollande, arrivé en milieu de journée, après s’être entretenu jusqu’à tard dans la nuit avec son homologue américain.

Qualifiant cet entretien d’"extrêmement productif", Barack Obama a estimé qu’il avait dégagé de nouvelles pistes de coopération économique entre les deux pays.

La Chine entend que le sommet du G20 soit entièrement consacré à la relance de l’économie mondiale et ne soit pas perturbé par d’autres sujets politiques.

Pour donner une tonalité positive à la réunion des 20 plus grandes puissances économiques mondiales, la Chine, principal pollueur de la planète, a ratifié samedi l’accord mondial sur le climat conclu en décembre à Paris à l’issue de la COP21, avant que les Etats-Unis ne lui emboîtent le pas dans la journée.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite