Dette: Hollande demande qu’Athènes soit “traité dignement” par la zone euro

Le président français François Hollande s’est opposé jeudi à la décision de la présidence de l’Eurogroupe de suspendre les mesures d’allègement de la dette de la Grèce à cause de mesures sociales de son gouvernement, demandant à ce qu’Athènes soit “traité dignement”.

"Je suis pour que la Grèce soit traitée dignement", a-t-il affirmé à son arrivée à un sommet européen à Bruxelles. "Il ne peut pas être question de demander encore des efforts supplémentaires à la Grèce", a ajouté M. Hollande. (Avec afp)

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite