CIV : Paris condamne un “massacre de civils”

La France a condamné vendredi un "massacre délibéré de civils" par des forces fidèles au président ivoirien sortant Laurent Gbagbo, après un bombardement qui a fait près de 30 morts la veille à Abidjan, a indiqué le ministère des Affaires étrangères.

Cette attaque à Abobo pourrait constituer un "crime contre l’humanité", selon l’ONU, qui a évalué à plus de 410 le nombre de morts dans les violences post-électorales en Côte d’Ivoire depuis la mi-décembre.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite