Chine : un sexagénaire tue six personnes pour exprimer ses “griefs”

Un sexagénaire suspecté d’avoir tué six personnes, à cause d’un problème financier, a été arrêté par la police de Shangai, a rapporté dimanche la presse chinoise.

Fan, qui travaillait dans une usine chimique privée de la banlieue industrielle de Baoshan, a frappé à mort un collège avec un outil sur son lieu de travail samedi vers 17 heures, selon le site électronique du journal +shanghaïen Xinminwang+.

Il a ensuite pris un fusil de chasse et est parti à bord d’une voiture dont il a plus tard tué le chauffeur, avant de se diriger à nouveau vers l’usine.

Fan a tiré sur le garde d’une caserne militaire et s’est emparé de son arme, avant de tuer un responsable de l’usine, ainsi que deux autres collègues, a précisé le journal.

Selon la presse officielle, cet homme voulait "exprimer des griefs personnels".

Les fusillades sont rares en Chine où la possession d’armes à feu par les particuliers est interdite.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite