L’urgence climatique s’invite au 3ème forum des “Panafricaines” à Casablanca

 Le coup d’envoi de la troisième édition du forum des femmes journalistes d’Afrique “les Panafricaines” a été donné, vendredi à Casablanca, sous le thème “Urgence climatique, les médias africains acteurs du changement”.

Cette édition vise à mobiliser les médias africains pour la stimulation de débats publics autour de la problématique du changement climatique et de son impact sur les pays africains et de favoriser une plus grande visibilité de la problématique climat dans les médias africains, ont indiqué les organisateurs à cette occasion. L’organisation de ce forum ambitionne également de contribuer au renforcement des capacités des Panafricaines souhaitant développer une expertise sur les questions climatiques et environnementales, et ce dans le cadre d’une approche solidaire et concertée.

“Les Panafricaines”, un événement initié par 2M et porté par Radio 2M et le comité parité et diversité, se positionne à l’intersection des trois vocations stratégiques de 2M, qui sont le rayonnement du Maroc et du continent, la mise en valeur des femmes et la protection de l’environnement, a souligné le Directeur général de 2M, Salim Cheikh.

Pour cette troisième édition, ce sont plus de 300 journalistes issues des 54 pays du continent qui seront réunies autour du traitement médiatique des questions climatiques, a-t-il relevé, ajoutant que le réseau “Les Panafricaines” a choisi de mettre au cœur de ses actions en 2020 la question du climat et ses lourdes conséquences sur un continent qui ne produit pourtant que 4% des émissions mondiales de gaz à effets de serre.

Et de poursuivre que le choix de l’urgence climatique comme thème phare de cette édition vient confirmer le rôle majeur des médias pour informer et sensibiliser les sociétés africaines sur les grandes thématiques stratégiques pour le continent.

Pour “les Panafricaines”, l’enjeu est aujourd’hui d’amorcer un changement de paradigme sur le plan continental, de dégager une vision commune et surtout de faire évoluer les perceptions liées aux réalités du continent, a fait remarquer M. Cheikh.

“Grâce au succès des deux premières éditions et à la mobilisation des Panafricaines dans toute l’Afrique, ce sont aujourd’hui de véritables plans d’actions concrets qui sont menés chaque année, par des journalistes qui ont créé des liens professionnels et humains, qui les rendent plus fortes individuellement et collectivement”, a-t-il poursuivi.

De son côté, la présidente du comité permanent des Panafricaines, Fathia El Aouni, a fait savoir que l’édition de cette année est marquée par la tenue d’ateliers sur des thématiques très fortes, à savoir la sécurité alimentaire, les ressources en eau, les villes et territoires durables, la gestion des déchets, l’agriculture durable et l’économie verte.

Mettant l’accent sur l’importance de la bonne gouvernance des changements climatiques, Mme El Aouni a indiqué que le média a pour rôle, non seulement d’informer, mais également de sensibiliser l’opinion publique en la matière.

Pour sa part, la présidente du comité de parité et diversité de 2M, Khadija Boujanoui, a relevé que la thématique de cette année a été choisie de manière collégiale par les panafricaines, ajoutant que ce forum marque le départ d’une année de mobilisation de toutes les “Panafricaines” en vue de sensibiliser les pouvoirs publics et le gouvernement sur l’urgence climatique.

Le forum des “Panafricaines” ambitionne de permettre aux femmes d’agir tout au long de l’année sur la problématique choisie, a-t-elle ajouté, faisant observer à cet égard que le continent africain est une victime du changement climatique.

La première journée de l’édition de cette année est consacrée aux débats, aux échanges et aux ateliers autour de la thématique centrale. La deuxième journée sera, quant à elle, consacrée à l’élaboration du plan d’action qui sera déployé sur l’année en cours.

Initié par le Groupe 2M en 2017, “Les Panafricaines” est un réseau de femmes journalistes africaines dont les membres sont issues des 54 pays du continent. Il a pour ambition de s’ériger en véritable force de proposition citoyenne et influer sur les organisations médiatiques essentielles à une diffusion efficace et puissante de l’information.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite