Attaque d’Oslo : la Norvège envisage de poursuivre le suspect pour “crimes contre l’humanité”

Une nouvelle disposition du code pénal punissant les "crimes contre l’humanité" pourrait être invoquée par la police norvégienne pour poursuivre Anders Behring Breivik, qui a reconnu être l’auteur du massacre qui a fait 76 morts vendredi, a indiqué le procureur.

Le recours à ce paragraphe 102 n’était à ce stade qu’une éventualité, a précisé le procureur Christian Hatlo cité par le journal Aftensposten.

Introduite dans le code pénal norvégien en 2008, cette disposition qui porte sur les "crimes contre l’humanité" prévoit une peine maximale de 30 ans de prison.

"La police a jusqu’à présent invoqué le paragraphe 147 qui porte sur le terrorisme mais elle n’exclut pas de recourir à d’autres disposition", a précisé un de ses porte-parole.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite