Après Laâyoune, David Schenker à Dakhla

 Le Sous-secrétaire d’Etat américain en charge des questions du Proche-Orient et de l’Afrique du Nord, David Schenker, est arrivé samedi après-midi à Dakhla, deuxième étape d’une tournée qu’il effectue au Sahara marocain après celle de Laâyoune.

A son arrivée à l’aéroport de Dakhla, M. Schenker a été accueilli par le wali de la région Dakhla-Oued Eddahab, gouverneur de la province d’Oued Eddahab, Lamine Benomar, ainsi que par les présidents des conseils élus.

Le responsable US s’est ensuite rendu au Centre régional des métiers de l’éducation et de la formation de Dakhla-Oued Eddahab.

Dans une déclaration à la MAP, il a souligné que la décision des Etats-Unis de reconnaître la pleine souveraineté du Royaume du Maroc sur l’ensemble du Sahara marocainouvre des opportunités pour une coopération plus étroite” entre les deux pays, évoquant en particulier la perspective d’un partenariat avec les organisations œuvrant dans le domaine de l’éducation et de la formation dans cette partie du Royaume.

A Laâyoune, M. Schencker avait effectué une tournée dans la capitale du Sahara marocain, en particulier le quartier diplomatique qui abrite les consulats de plusieurs pays.

Il s’est également rendu au siège de la mission des Nations unies au Sahara (Minurso).

Le Sous-secrétaire d’Etat américain a aussi pris part à la cérémonie de lancement du centre d’éducation par le sport “TIBU Laâyoune Center by US Embassy Morocco”.

La visite “historique” de David Schenker à Laâyoune confirme le soutien “clair et sans équivoque” des Etats-Unis à la marocanité du Sahara, a affirmé le président de la Région Laâyoune-Sakia El Hamra, Sidi Hamdi Ould Errachid.

“Il s’agit de la première visite à Laâyoune d’un haut responsable américain” depuis l’éclatement, il y a plus de 40 ans, du conflit artificiel autour de la marocanité du Sahara”, a souligné M. Ould Errachid dans une déclaration à la presse, ajoutant que le déplacement de M. Schenker dans la capitale des provinces du Sud intervient après l’annonce par les Etats-Unis de leur décision de reconnaître, pour la première fois de leur histoire, la souveraineté pleine et entière du Maroc sur l’ensemble de son Sahara.

“C’est une position qui ne souffre d’aucune ambiguïté de la part des Etats-Unis au sujet de la souveraineté du Maroc sur son Sahara et qui confirme aussi que l’autonomie est le seul cadre pour le règlement de cette question”, s’est-il félicité.

M. Schenker était arrivé samedi matin à Laâyoune, où il a notamment visité le quartier diplomatique qui abrite les consulats de plusieurs pays et le quartier général de de la mission des Nations unies au Sahara (Minurso).

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite