Algérie: un ancien chef du gouvernement veut une chute du régime de Bouteflika “dans le calme”

Un ancien chef de gouvernement algérien, Mouloud Hamrouche, a appelé jeudi à faire tomber le régime du président Bouteflika “dans le calme”, avec l’aide de l’armée, estimant qu’il n’était plus en mesure de diriger le pays.

Lors d’une conférence de presse à Alger, M. Hamrouche a déclaré que "les facteurs de blocage sont toujours là, avec ou sans renouvellement du mandat", d’Abdelaziz Bouteflika, dont la candidature à un quatrième mandat a été annoncée la semaine dernière.

"Ce régime s’est effrité et va tomber (c’est pourquoi) je veux le faire tomber dans le calme et non dans une vague de violence", a-t-il dit.

"La crise dépasse cette élection (…) qui ne sert à rien (…) et mon sentiment est que ce régime n’est pas bon pour l’Algérie".

M. Hamrouche, qui faisait partie des six candidats qui se sont retirés de la présidentielle de 1999 –remportée par M. Bouteflika– car que les "jeux étaient faits", a d’ailleurs annoncé qu’il ne se présenterait pas pour celle de 2014.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite