“Women on waves” n’a pas le droit de pratiquer des actes médicaux à bord d’un bateau au large du Maroc (ministère néerlandais)

L’ONG néerlandaise "women on waves" n’a pas le droit de pratiquer des actes médicaux à bord d’un bateau dans les eaux internationales au large du Maroc, a affirmé un porte-parole du ministère néerlandais de la santé.

Cette organisation "n’a pas demandé une autorisation pour faire cela", a précisé la même source, citée vendredi par les journaux néerlandais, ajoutant qu’une correspondance lui avait été adressée jeudi à ce sujet par le ministère.

Le ministère marocain de la santé a appelé, dans un communiqué rendu public mercredi, les autorités concernées à faire le nécessaire pour veiller à l’application de la loi, suite aux informations faisant état du départ d’un bateau étranger transportant des médecins à destination des eaux territoriales marocaines en vue d’effectuer des opérations d’avortement de femmes marocaines.

Il est précisé dans ce communiqué que le ministère de la santé, premier responsable de la santé des citoyens et du système de santé, secteurs public et privé confondus, "n’a jamais été informé de cet événement et n’a autorisé aucune partie ou médecin non résident au Maroc à effectuer cette intervention médicale".

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite