Une visite de l’ambassadeur de France à Hama “confirme la préoccupation” de Paris sur la situation en Syrie (Quai d’Orsay)

Une visite de l’ambassadeur de France à la ville syrienne de Hama, assiégée par l’armée syrienne, "confirme la préoccupation" de Paris sur le sort de la population face à la répression exercée à son encontre, a annoncé vendredi le ministère français des Affaires étrangères.

"L’ambassadeur de France en Syrie (Eric Chevallier) s’est effectivement rendu à Hama hier" et a notamment visité "l’un des principaux hô pitaux de la ville où il a rencontré les équipes médicales, des blessés et leurs familles", a déclaré le porte-parole du Quai d’Orsay, Bernard Valero, lors de son briefing quotidien.

Ce déplacement, qui fait suite à une série de visites de terrains effectuées par l’ambassadeur français depuis le début de la crise, afin d’observer et de rendre compte de la situation sur place et de manifester de la solitude de la France à l’égard de la population syrienne, "confirme notre préoccupation", a souligné M. Valero.

Il a tenu à exprimer de nouveau la préoccupation de la France concernant "le sort des habitants de Hama et sa condamnation des violences exercées en Syrie par les autorités contre les manifestants et la population civile".

La France, a-t-il dit, "dénonce la poursuite des violences et des arrestations arbitraires et l’absence d’engagement crédible de la part des autorités syriennes dans un processus de réforme politique" et réitère son appel "à la fin de la répression, à la libération de tous les prisonniers politiques et à la mise en oeuvre de réformes rapides qui répondent aux attentes légitimes de la population".

Jeudi, le chef de la diplomatie française, Alain Juppé, a jugé "inacceptable" que le Conseil de sécurité de l’ONU ne puisse condamner la répression en Syrie à cause de l’opposition de la Russie, tout en qualifiant de "nulles" les chances que le président syrien Bachar al-Assad réforme le régime.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite