Taponier et Ghesquière: L’accusation d’espionnage “absurde”

Taponier et Ghesquière: L
Le ministère des Affaires étrangères français a démenti samedi les accusations des taliban afghans, selon qui les deux journalistes de France 3 qui sont entre leurs mains seraient des espions. Dans un communiqué, le Quai d’Orsay souligne la détermination de la France à obtenir la libération de Stéphane Taponier et Hervé Ghesquière, retenus en otages depuis plus d’un an en Afghanistan. Les autorités françaises "démentent catégoriquement l’accusation d’espionnage absurde portée contre nos compatriotes. Hervé Guesquière et Stéphane Taponier sont deux journalistes qui ont été enlevés dans l’exercice de leur profession", peut-on lire dans le communiqué. "Depuis un an, les discussions se poursuivent sans relâche pour permettre à nos compatriotes de retrouver leurs familles sains et saufs", ajoute le texte.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite