Tapie patron de presse : Ayrault se félicite que les journaux “puissent continuer à exister”

L’homme d’affaires avait accusé le gouvernement d’avoir tenté d’empêcher la transaction.

Le Premier ministre Jean-Marc Ayrault s’est réjoui samedi que les journaux du Groupe Hersant médias (GHM) rachetés par Bernard Tapie continuent d’exister, après que l’homme d’affaires eut accusé vendredi le gouvernement d’avoir tenté d’empêcher la transaction. "Il y avait le risque de voir disparaître des titres de journaux (…) Il est très difficile de retrouver un repreneur. Ce qui est important, c’est que ces journaux puissent continuer à exister", a déclaré le chef du gouvernement en marge d’une visite dans un centre d’hébergement d’urgence à Paris.

Bernard Tapie, allié à la famille Hersant, a racheté les derniers titres de GHM, dont La Provence et Nice Matin, ce que certains observateurs considèrent comme l’amorce d’un retour à Marseille. Vendredi soir sur France 2, il a accusé le ministre du Redressement productif Arnaud Montebourg d’avoir tenté d’empêcher le rachat, reprochant à Jean-Marc Ayrault et au président François Hollande de s’en prendre aux riches. "Mon rôle n’est pas de répondre à une polémique par une polémique supplémentaire", a réagi Jean-Marc Ayrault.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite