Tapie : ouverture d’une enquête sur Lagarde pour “complicité de faux” et “complicité de détournement de biens publics”

Tapie : ouverture d
La justice française a donné son feu vert, jeudi, à l’ouverture d’une enquête judiciaire sur la directrice générale du Fonds Monétaire international (FMI), Mme Christine Lagarde.

L’enquête concerne le rô le de Mme Lagarde, lorsqu’elle était ministre des Finances, dans un litige concernant la vente de la marque Adidas en 2003. "C’est un avis favorable à une mesure d’instruction concernant Mme Lagarde", a déclaré à la presse Gérard Palisse, président de la commission des requêtes de la Cour de justice de la République (CJR), la juridiction française jugeant les infractions commises par les ministres. Cette demande va être transmise à la Cour de cassation, qui est tenue de suivre cet avis.

L’affaire remonte à 2007, lorsque Mme Lagarde avait accepté le recours à l’arbitrage d’une justice privée dans le litige opposant Bernard Tapie au Consortium de réalisation (CDR), chargé de liquider le passif du Crédit Lyonnais, au sujet de la vente d’Adidas en 1994 par la banque. Le jugement rendu en 2008 par cette instance a été favorable à Bernard Tapie qui doit ainsi personnellement empocher au moins 200 millions d’euros, provenant de fonds publics. Le procureur général de la Cour de cassation avait considéré que Mme Lagarde avait outrepassé son rô le en acceptant un recours à l’arbitrage.

Réagissant à l’ouverture de l’enquête, l’avocat de Mme Lagarde, Yves Repiquet a déclaré que cette procédure n’est "nullement incompatible" avec les fonctions actuelles de Christine Lagarde à la tête du FMI. "Cette instruction présente un avantage évident : elle permettra de lever définitivement le soupçon abusivement porté contre Mme Christine Lagarde", a-t-il dit dans un communiqué. M. Repiquet a rappelé que Mme Lagarde "avait d’ailleurs veillé à ce que le conseil d’administration du FMI soit précisément informé de cette éventualité afin qu’il se détermine en parfaite connaissance", lors de sa nomination le 28 juin dernier.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite