Syrie: Paris condamne l’attaque visant des observateurs de l’ONU

La France "condamne fermement" l’attaque contre un convoi d’observateurs de l’ONU en Syrie au cours de laquelle six soldats syriens ont été blessés et tient Damas pour responsable de la sécurité des Casques bleus, a déclaré mercredi le ministère des Affaires étrangères.

"Nous condamnons fermement l’attaque dont a été victime le convoi du général Robert Mood, chef de la mission des observateurs en Syrie", a déclaré Bernard Valero, porte-parole du Quai d’Orsay, lors d’un point-presse. "Nous tenons le régime de Damas pour responsable de la sécurité des observateurs", a-t-il ajouté.

Mardi, l’émissaire de l’ONU et de la Ligue arabe Kofi Annan a déclaré au Conseil de sécurité qu’il continuait à y avoir "des niveaux inacceptables de violence" en Syrie, et il a prévenu que ce pays pourrait plonger dans la guerre civile si sa mission de paix ne réussit pas. C’"est la dernière chance restante pour stabiliser le pays", a-t-il souligné. La crise a fait au moins 9.000 morts depuis mars 2011.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite