Signature d’une convention de partenariat industriel stratégique entre le Maroc et le groupe français “Alstom”

Cette convention de partenariat, qui consacre l’engagement actif du groupe français aux côtés du Maroc pour développer la filière ferroviaire, a été signée par MM. Ahmed Reda Chami, ministre de l’Industrie, du commerce et des nouvelles technologies et Karim Ghellab, ministre de l’Equipement et du transport, et Patrick Kron, PDG d’Alstom.

Les engagements pris par Alstom aux termes de cette convention, pour les 10 prochaines années, consistent à acquérir des équipements destinés notamment aux usines d’assemblage de matériels roulants et équipements ferroviaires européens auprès des fournisseurs marocains, pour un montant pouvant atteindre jusqu’à 6 milliards DH (535 millions d’euros).

Le groupe s’engage aussi à investir dans une unité industrielle nouvelle qui réalisera sur la même période 3,5 milliards de DH (310 millions d’euros) d’exportations et à contractualiser avec une société d’offshoring installée au Maroc pour créer 65 postes d’emploi dans l’assistance informatique.

Le groupe veillera à conclure des accords pour soutenir des universités marocaines et participera, avec ses partenaires marocains, à la création et l’animation d’un institut de formation aux métiers du ferroviaire.

Au début de cette cérémonie, le ministre de l’Industrie, du commerce et des nouvelles technologies, M. Ahmed Reda Chami, a exposé devant le Roi les grands axes de cette convention de partenariat stratégique qui vise la création de 5.000 emplois sur les dix prochaines années. "La convention s’inscrit parfaitement dans la Vision formulée par le Roi pour le développement économique et humain de toutes les régions du Royaume et la mise en œuvre optimale des stratégies sectorielles", a souligné le ministre. Ce partenariat gagnant-gagnant, a ajouté M. Chami, renforce la compétitivité de la filière ferroviaire, en permettant au Maroc de disposer d’une nouvelle filière industrielle de près de 5000 emplois.

Le ministre a indiqué que le groupe Alstom bénéficiera ainsi "d’une plateforme d’activités ferroviaires dans la production mais aussi dans la maintenance dont le rayonnement s’étendra au-delà de nos frontières vers les pays d’Afrique et du Moyen Orient".

Le PDG d’Alstom, M. Patrick Kron, a de son côté souligné l’engagement du groupe français à accompagner l’effort de développement des infrastructures ferroviaires au Maroc et à contribuer à la concrétisation des différents projets mis en œuvre dans le secteur.

Les actions prévues par la convention seront engagées dès 2011 afin de devenir pleinement opérationnelles en 2012. Avec ce partenariat équilibré, Alstom contribue au développement de l’économie marocaine dans la perspective de devenir le partenaire ferroviaire industriel de référence au Maroc. La signature de cette convention permettra à l’avenir de concrétiser d’autres accords similaires particulièrement dans les domaines de l’énergie, du transport, des équipements agricoles et de l’industrie minière. Le Maroc est engagé dans un programme pluriannuel de développement des infrastructures ferroviaires. L’effort d’investissement se combine avec d’autres initiatives telles que le Pacte National pour l’Emergence Industrielle.

Les contrats nationaux obtenus par le groupe dans le domaine du transport pour un chiffre d’affaires contractuel de 646 millions d’euros, ont montré les ambitions du Maroc dans le domaine ferroviaire et l’opportunité de sceller un partenariat stratégique durable entre le Royaume du Maroc et Alstom.

A cette occasion, le Roi Mohammed VI a décoré M. Patrick Kron, PDG d’Alstom, du Ouissam Alaouite de l’ordre de commandeur.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite