Sarkozy condamne “l’usage inacceptable de la force” en Libye

Nicolas Sarkozy a condamné lundi "l’usage inacceptable de la force" en Libye contre des opposants qui "n’exercent que leur droit fondamental à manifester et à s’exprimer librement".

Dans un communiqué, le président français appelle à l’arrêt immédiat des violences et à une solution politique "afin de répondre à l’aspiration du peuple libyen à la démocratie et à la liberté".

Il adresse ses condoléances aux familles des victimes et fait part de sa sympathie aux blessés.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite