Sarkozy : “ça faisait mieux de dire ‘j’ai été à Fukushima’ que de dire ‘j’ai été à Tokyo’

Nicolas Sarkozy s’est expliqué jeudi soir, sur France 2, sur un petit arrangement avec la vérité, en admettant qu’il n’était jamais allé sur le site de la centrale nucléaire japonaise de Fukushima, dévastée en mars 2011 par un tsunami, contrairement à ce qu’il a dit récemment lors d’interviews ou de meetings.

"Naturellement que je ne pouvais pas y aller, à Fukushima, parce qu’il y avait un périmètre de sécurité (…) qui était 30 km autour", a-t-il dit. "J’ai été au Japon, pour parler de Fukushima. J’ai rencontré le Premier ministre et nous n’avons parlé que de ça."

"Dans le meeting, ça faisait mieux de dire ‘j’ai été à Fukushima’ que de dire ‘j’ai été à Tokyo’, parce que ‘j’ai été à Tokyo pour parler de Fukushima’, ça passait moins bien", a ajouté Nicolas Sarkozy.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite