Radars-Fillon : “C’est terminé” (E1)

François Fillon a reconnu le cafouillage gouvernemental sur le démontage des panneaux signalant des radars fixes. Le gouvernement fait face à une fronde des députés, opposés au projet. "Il y a eu des problèmes de réglages", a reconnu sur le ton de la confidence, inhabituel pour lui, dans les jardins de Matignon, le Premier ministre, un brin triomphant tout de même : "Mais ça y est, c’est terminé. Maintenant, les radars ne seront plus signalés systématiquement."

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite