Rachida Dati : ne pas “stigmatiser” l’islam

Rachida Dati : ne pas
Rachida Dati est "pour" mais à certaines conditions. Alors que l’UMP vient de lancer un débat sur l’islam, la députée européenne a mis en garde contre "la stigmatisation" vendredi sur France 2. "Le débat, je suis d’accord, mais attention de ne pas stigmatiser, attention de ne pas caricaturer une partie de nos compatriotes pour susciter de la peur chez les autres", a insisté la députée européenne et conseillère politique de l’UMP. Selon Rachida Dati, "en fait ce n’est pas l’islam qui pose un problème". "Le problème aujourd’hui, c’est de combattre ceux qui dévoient l’islam, qui l’utilisent pour défier les valeurs de la République, le sujet il est là".

Le député-maire PS d’Evry Manuel Valls a reproché vendredi au chef de l’Etat de "jouer avec le feu" en appelant à un débat sur la place des religions qui aboutira, selon lui, à "stigmatiser" l’islam. "Cela fait des années que (Nicolas Sarkozy) joue avec le feu", a déclaré M. Valls à Courcouronnes, dans l’Essonne, en marge d’un déplacement du Premier ministre François Fillon consacré à la politique de la Ville.

"Les propositions de l’UMP et du chef de l’Etat nourrissent aujourd’hui le Front national", a-t-il ajouté, en référence notamment au débat sur la religion organisé par l’UMP en avril à la demande de Nicolas Sarkozy. "Je suis forcément inquiet quand on lance comme ça en pleine pré-campagne présidentielle le débat sur les religions et notamment sur l’islam qui effectivement (…) sera stigmatisé", a estimé Manuel Valls.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite