Ouverture à Marrakech des travaux du 3ème Sommet annuel “Women In Africa”

Les travaux de la 3ème édition du Sommet annuel “Women In Africa” (WIA) ont été ouverts, jeudi à Marrakech, avec la participation de près de 500 personnes venant de 75 pays, dont des leaders économiques, gouvernementaux et culturels, ainsi que des délégations de femmes originaires du Moyen-Orient, des Etats-Unis et d’Asie, en plus de femmes et d’hommes venant des 54 pays du Continent.

Placé sous le Haut Patronage de Sa Majesté le Roi Mohammed VI, ce conclave de deux jours, initié sous le thème "Comment les femmes africaines engagent le monde et créent un nouveau paradigme ?", se veut un lieu de réflexion et d’élaboration de propositions concrètes en vue de contribuer au renforcement du leadership des femmes africaines dans tous les domaines d’activité et à la promotion de leur rôle dans la réalisation du développement de leurs pays et du Continent.

Le choix de cette thématique pertinente émane de la volonté des organisateurs d’opérer un changement de paradigmes et d’amorcer une relation équilibrée et égalitaire avec les autres Continents.

Les travaux de ce Sommet se déclinent en un programme riche et éclectique prévoyant différentes sessions qui traitent de sujets jamais abordés de la relation de l’Afrique avec les autres Continents, et qui démontrent également comment ces femmes africaines peuvent influencer le monde et contribuer par leur apport considérable à l’émancipation et au développement de leur Continent.

Il s’agit ainsi de cinq grandes sessions thématiques: "Afrique-Europe : Changer la donne de nos rapports futurs", "Dynamiques Afrique-Asie", "Afrique-Amérique : Engager l’Amérique dans une nouvelle relation avec une Afrique plus visible", "Les femmes et la science: les femmes africaines agents du changement" et "Men with WIA" (des hommes avec WIA), une rencontre qui donne la parole à des hommes qui soutiennent les femmes et se mobilisent à leurs côtés afin de faire bouger les lignes et lever les obstacles qui se dressent devant l’égalité Homme-Femme.

La place des femmes dans la lutte contre le changement climatique, la préparation de la prochaine génération des filles innovatrices pour les emplois de demain, et la corruption, sont également parmi les autres sujets qui seront abordés lors de ce conclave, qui sera marqué par d’autres événements parallèles.

L’autre temps fort du Sommet est la tenue de la 2ème édition du programme "WIA 54" récompensant 54 femmes entrepreneures africaines à haut potentiel qui construisent l’Afrique de demain.

Cette année, ce sont plus de 1.800 dossiers reçus et revus pour 53 femmes sélectionnées dans 53 pays d’Afrique (le dossier de l’Érythrée n’ayant pas été déposé).

Lancée officiellement en 2017, WIA Initiative se veut une plateforme internationale de développement économique et d’accompagnement des femmes africaines leaders et à haut potentiel.

Par cette initiative, WIA souhaite révéler le potentiel de ces femmes et les connecter aux niveaux continental et international.

Women In Africa a ouvert des bureaux à Dakar, Casablanca, Paris, à New York et à Londres en vue de soutenir, accompagner et de contribuer à la promotion d’une nouvelle génération de femmes africaines qui inventent un leadership inspirant pour changer positivement l’avenir du Continent.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite