Obama et Ban Ki-moon “préoccupés” par l’escalade de la violence en Côte d’Ivoire

Le président américain Barack Obama et le Secrétaire général des Nations-Unies, Ban Ki-moon, ont exprimé, lundi à Washington, leur préoccupation de l’escalade de la violence en Côte d’Ivoire, où trois casques bleus de l’ONU ont été tués au cours du week-end.

Au cours d’un entretien à la Maison Blanche, MM. Obama et Ban "ont exprimé leur inquiétude concernant l’escalade de la violence en Côte d’Ivoire", a déclaré l’ambassadrice des Etats-Unis auprès de l’ONU, Susan Rice, lors d’une conférence de presse à l’issue de cette entrevue. Ils ont également souligné "le besoin de permettre au président légitimement élu, Alassane Ouattara, d’assumer la responsabilité de gouvernance en Côte d’Ivoire".

Le Conseil de Sécurité devrait examiner lundi l’aggravation de la situation en Côte d’Ivoire ainsi que toute entrave et violence à l’encontre de l’Opération des Nations-unies en Côte d’Ivoire (ONUCI).

Trois Casques bleus ont été blessés dans une embuscade perpétrée samedi soir dans la commune d’Abobo, selon l’ONUCI.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite