Obama assure les démocraties africaines du soutien “inconditionnel” des Etats-Unis

Le président américain Barack Obama a assuré, vendredi, les démocraties africaines du partenariat et du soutien "inconditionnels" des Etats-Unis, en recevant à la Maison Blanche ses homologues nigérien Mahamadou Issoufou, ivoirien Alassane Ouattara, béninois Boni Yayi, et guinéen Alpha Condé.

"J’ai insisté sur le fait que les Etats-Unis avaient été et continueraient d’être des partenaires inconditionnels" en faveur du processus de démocratisation et de développement de ces pays, a déclaré à la presse Obama, à l’issue d’une réunion d’une heure avec les quatre chefs d’Etat africains, en tenant à rappeler qu’ils ont été portés au pouvoir à l’issue d’élections démocratiques et transparentes.

"L’Afrique n’a pas besoin d’hommes forts (…) Les Africains ont besoin d’institutions fortes", a-t-il encore dit, en se félicitant du fait qu’une "majorité de pays d’Afrique subsaharienne embrassent maintenant la démocratie".

Evoquant le volet du développement économique, le président américain a indiqué s’être mis d’accord avec ses hôtes "qu’on ne peut plus continuer à dupliquer une approche nourrissant la dépendance", plaidant à cet égard pour une nouvelle approche basée sur le commerce, l’investissement et le développement humain.

Obama a ajouté que les discussions ont également porté sur le développement des échanges commerciaux, non seulement avec les Etats-Unis mais aussi aux niveaux régional et interafricain.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite