“Nous ne t’aimons pas non plus, Sarko”, réplique le Financial Times

Au lendemain des propos de Nicolas Sarkozy sur le Financial Times, le quotidien britannique a adressé vendredi une réponse cinglante au président-candidat.

"Ils ne sont pas d’accord avec moi, ça me réjouit beaucoup figurez-vous, parce que je ne suis pas d’accord avec eux", avait lancé Nicolas Sarkozy jeudi soir sur le plateau de Des paroles et des actes. Le président-candidat répondait au quotidien britannique, qui dans une tribune publiée lundi, avait salué la prise de position de François Hollande, en faveur d’une stratégie de croissance européenne. Dans cet éditorial le Financial Times (FT) affirmait que le candidat socialiste pourrait compter sur un nombre croissant de "politiciens favorables" à cette mesure.

Au lendemain de l’émission de France Télévisions, la réponse du FT ne s’est pas faite attendre puisque que le quotidien a titré une courte tribune : "Eh bien, nous ne t’aimons pas non plus, Sarko". L’auteur y reprend les déclarations du candidat UMP avant d’ironiser sur sa vision économique de la France. "L’économie française est tellement solide au regard du président qu’il a mis en garde les Français cette semaine contre un scénario ‘à la grecque’ si son rival socialiste était élu." Soulignant au passage "qu’aucun sondage depuis des mois n’a donné Sarkozy vainqueur".

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite