Nigeria: le président Goodluck Jonathan condamne les attentats “injustifiés”

Le président nigérian Goodluck Jonathan a condamné les attentats "injustifiés" perpétrés contre des églises et les services secrets dans le nord-est du Nigeria.

"Ces actes de violence contre des citoyens innocents sont un affront injustifié à notre sécurité et à notre liberté collectives", a commenté M. Jonathan dans un communiqué. "Les Nigérians doivent unanimement les condamner", a-t-il ajouté.

Le "gouvernement ne faiblira pas dans sa détermination à déférer devant la justice tous les auteurs des actes de violence d’aujourd’hui et de tous les autres (commis) auparavant", a encore dit le président nigérian.

Les attentats de dimanche, dont le bilan est de 40 morts dont un kamikaze, ont été commis par la secte Boko Haram, a affirmé dans un communiqué le conseiller nigérian pour la sécurité.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite