Mort du général Soleimani en Irak : une “escalade extrêmement dangereuse” (Téhéran)

La mort du puissant général iranien Qassem Soleimani dans un raid américain à Bagdad, sur ordre du président Donald Trump, est une "escalade extrêmement dangereuse et imprudente", a prévenu vendredi sur Twitter le ministre iranien des Affaires étrangères, Mohammad Javad Zarif.

"Soleimani a rejoint nos frères martyrs mais notre revanche sur l’Amérique sera terrible", a pour sa part réagi, également sur Twitter, Mohsen Rezai, un ancien chef des Gardiens de la révolution, l’armée idéologique de la République islamique.

"Une réunion extraordinaire du conseil suprême de sécurité nationale aura lieu d’ici quelques heures pour examiner l’attaque meurtrière sur le véhicule du général Soleimani à Bagdad, qui a conduit à son martyr", a en outre annoncé le porte-parole de cette plus haute instance sécuritaire en Iran, Keyvan Koshravi, cité par l’agence Isna.

L’émissaire de Téhéran pour les affaires irakiennes, le puissant général Qassem Soleimani, et un autre leader pro-iranien en Irak ont été tués tôt vendredi dans un raid américain à Bagdad, trois jours après une attaque inédite de protestataires contre l’ambassade américaine dans la capitale irakienne.

Soleimani, 62 ans, était le chef de la Force al-Qods des Gardiens de la Révolution, entité chargée des opérations extérieures de la République islamique.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite