Mohammed VI : Sommet Maroc-CCG traduit la “profondeur des liens » entre le Maroc et les pays du Golfe

Pour le roi Mohammed VI, le Sommet Maroc-CCG traduit la “profondeur des liens de fraternité et de considération qui nous unissent, et la solidité des relations de coopération et de solidarité qui existent” entre le Maroc et les pays du Golfe.

"Nous nous réunissons donc aujourd’hui pour donner une forte impulsion à ce partenariat, qui a atteint un tel degré de maturité que nous nous devons, désormais, d’en développer le cadre institutionnel et les mécanismes opérationnels", a dit le souverain dans un discours prononcé à l’ouverture ce mercredi à Ryad du Sommet Maroc-Pays du Golfe.

« Le partenariat entre le Maroc et les pays du Golfe puise sa force dans la foi sincère en la communauté de destin et la concordance des vues concernant "nos causes communes", a-t-il affirmé, estimant que "Le partenariat entre le Maroc et les pays du Golfe n’est pas le produit d’intérêts conjoncturels ou de calculs éphémères. Il puise plutôt sa force dans la foi sincère en la communauté de destin et la concordance des vues concernant nos causes communes".

Le roi Mohammed VI a fait observer que le Maroc et les Pays du Golfe sont parvenus, grâce à leur volonté commune, à poser les solides fondations d’un partenariat stratégique, issu d’un processus fructueux de coopération au niveau bilatéral.

"Nonobstant les distances géographiques qui séparent nos pays, nous demeurons unis, grâce à Dieu, par des liens solides, qui ne reposent pas seulement sur la langue, la religion ou la civilisation, mais qui s’appuient également sur un attachement commun aux mêmes valeurs et principes et aux mêmes orientations constructives", a-t-il souligné.

Il a rappelé que le Maroc et les pays du Golfe partagent également les mêmes défis et font face aux mêmes menaces, surtout dans le domaine sécuritaire.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite