Mohammed VI-Hollande: “C’était un déjeuner d’adieu, mais pour mieux se retrouver au Maroc” (Rachid Benzine)

” François Hollande. C’est quelqu’un qui aime le Maroc. Ce n’est pas pour rien qu’il a voulu que l’un de ses derniers déjeuners soit avec Sa Majesté. Il est invité à venir au Maroc, à voir ce qu’il est possible de faire en matière de coopération, au-delà de son mandat”, a déclaré à la presse l’islamologue Rachid benzine à l’issue du déjeuner offert par le président français en l’honneur du roi Mohammed VI.

La rencontre entre "SM le Roi Mohammed VI et François Hollande témoigne des relations fortes et profondes entre la France et le Maroc qui vont au-delà des circonstances présidentielles", a déclaré mardi à la presse l’islamologue Rachid Benzine, à l’issue du déjeuner offert par le président français en l’honneur du souverain.

Cette rencontre "conviviale" à quelques jours du deuxième tour de l’élection présidentielle en France traduit "les liens très forts qui s’inscrivent dans la continuité entre les deux pays", a souligné M. Benzine.

"C’était un déjeuner d’adieu, mais pour mieux se retrouver au Maroc", a-t-il poursuivi. "Nous avons parlé d’un certain nombre de projets de nature artistique et culturelle, de nature économique et environnementale, et d’un projet à dimension religieuse", a ajouté Rachid Benzine.

Deux projets ont effectivement été évoqués par le roi Mohammed VI et qui pourraient être confiés à l’islamologue Rachid Benzine. L’un portant sur le fait religieux et l’autre sur la lecture ou comment encourager les jeunes enfants à lire.

" François Hollande. C’est quelqu’un qui aime le Maroc. Ce n’est pas pour rien qu’il a voulu que l’un de ses derniers déjeuners soit avec Sa Majesté. Il est invité à venir au Maroc, à voir ce qu’il est possible de faire en matière de coopération, au-delà de son mandat", a encore ajouté M. Benzine

Rachid Benzine participe par ailleurs au salon du livre de Tanger les 3 et 4 mai. il donnera lecture à des passages de son livre "Nour, pourquoi n’ai-je rien vu venir ?".

A ce propos, le roi Mohammed VI a évoqué lors du déjeuner la pièce de théâtre "Lettres à Nour" de Rachid Benzine ainsi que le Roman " Nour pourquoi n’ai je rien vu venir" , roman à l’origine de la pièce.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite