Match PSG-Basaksehir interrompu: Erdogan dénonce “fermement” le racisme, appelle l’UEFA à agir

Le président turc Recep Tayyip Erdogan a “fermement” condamné mardi les propos “racistes” attribuées à un arbitre assistant qui ont abouti à l’interruption du match de Ligue des champions entre le Paris SG et Basaksehir, appelant l’UEFA à sévir.

“Je condamne fermement les propos racistes tenus à l’encontre de Pierre Webo, membre du staff technique de Basaksehir, et suis convaincu que l’UEFA prendra les mesures qui s’imposent”, a déclaré M. Erdogan sur Twitter.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite