Maroc : le décès de Kamal Ammari dû à une pneumopathie extensive avec anoxie cérébrale (autopsie)

Le procureur général du Roi près la Cour d’appel de Safi a souligné lundi que le rapport des médecins légistes a conclu que le décès de Kamal Ammari à l’hôpital Mohammed V de Safi est dû à une “pneumopathie extensive avec anoxie cérébrale”.

Maroc : le décès de Kamal Ammari dû à une pneumopathie extensive avec anoxie cérébrale (autopsie)
"Cette pneumopathie a aggravé les effets d’un traumatisme thoracique non compliqué et habituellement bénin et a entraîné la mort en l’absence d’un traitement précoce et adéquat", a précisé le procureur général du Roi dans un communiqué.

Le parquet général a chargé la brigade nationale de la police judiciaire de diligenter une enquête exhaustive et approfondie pour déterminer les circonstances du décès, ajoute la même source.

Voici la traduction du communiqué du procureur général du Roi près la Cour d’appel de Safi :.

"Le procureur général du Roi près la Cour d’appel de Safi annonce, que suite au décès de Kamal Ammari à l’hôpital Mohammed V de Safi, dans l’après-midi du 2 juin, il a chargé une commission médicale composée de trois spécialistes en médecine légale aux fins de procéder à une autopsie du corps du défunt et de déterminer les causes de son décès.

Le rapport des médecins légistes a conclu que le décès est dû à une pneumopathie extensive avec anoxie cérébrale. Cette pneumopathie a aggravé les effets d’un traumatisme thoracique non compliqué et habituellement bénin et a entraîné la mort en l’absence d’un traitement précoce et adéquat.

Le parquet général a chargé la brigade nationale de la police judiciaire de diligenter une enquête exhaustive et approfondie pour déterminer les circonstances du décès".

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite