Libye : GB et EU pour la “zone d’exclusion”

Le président américain Barack Obama et le Premier ministre britannique David Cameron ont évoqué au téléphone mardi "toute la gamme" des mesures possibles face aux violences en Libye, a annoncé la Maison Blanche. A ce titre, les deux dirigeants ont réfléchi à la possibilité d’imposer une zone d’exclusion aérienne, afin de protéger les civils des assauts commandés par le colonel Kadhafi. Cette option avait été envisagée lundi par les monarchies du Golfe ainsi que par Londres et Paris.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite