Le vrai du faux autour du Coronavirus au Maroc

Le Coronavirus, qui a fait plus de 2.5 millions de cas de contamination dans le monde, est à l’origine d’un flot de Fake news relayées sur les réseaux sociaux. La MAP fait le tri entre l’intox et les bonnes informations pour une meilleure sensibilisation.

– Boston Consulting Group (BCG) a reçu un mandat spécifique du gouvernement marocain pour l’élaboration d’une stratégie de “déconfinement”. FAUX

– Des cas présumés d’infection au coronavirus (covid-19) ont été confirmés dans la prison centrale et la prison locale à Kénitra ainsi que celle de Souk El Arbaa. FAUX

– 91 cas supplémentaires d’infection au Covid-19 ont été confirmés au Maroc, portant à 3.537 le nombre total des cas de contamination. VRAI

– Le ministère de la Santé dément avoir chargé un bureau d’étude de l’élaboration d’un plan de “déconfinement”. VRAI

– Les opérations sécuritaires menées pour imposer l’état d’urgence sanitaire ont permis l’interpellation, au cours des dernières 24h, de 3.590 personnes, dont 2.036 ont été placées en garde à vue. VRAI

– Aucun nouveau cas d’infection au nouveau coronavirus (Covid-19) n’a été détecté jusqu’à jeudi à 10h00 au niveau de la région de Rabat-Salé-Kénitra. VRAI

– L’examen national normalisé du Brevet de technicien supérieur (BTS) au titre de la session 2020, initialement prévu à partir du 4 mai, a été ajourné. VRAI

– Les groupes HUAWEI et Peugeot-Citroën ont accordé deux dons au Maroc dans le cadre de la campagne de solidarité pour lutter contre les effets de la pandémie du Covid-19. VRAI

– Interpellation, à Salé, de trois individus pour confection et commercialisation de masques non conformes aux normes de qualité. VRAI

– Les établissements pénitentiaires sont suffisamment approvisionnés en denrées alimentaires et produits de désinfection , en plus d’un stock réserve. VRAI

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite