Le Secrétaire général de l’ONU appelle à “des élections pacifiques” au Kenya

Le secrétaire général de l’ONU, Ban Ki-moon, a appelé, dans un entretien téléphonique avec le président kenyan Mwai Kibaki, à "des élections pacifiques et crédibles" au Kenya, indique vendredi le service de presse de la présidence.

M. Ban a ainsi exprimé l’espoir que tous les Kenyans travaillent ensemble pour garantir que les élections du 4 mars soient pacifiques, louant à cet égard les efforts déployés pour renforcer la démocratie dans ce pays et développer le système électoral depuis les dernières élections générales.

"Le Secrétaire général de l’ONU espère que davantage d’efforts soient déployés pendant le reste de la campagne à plusieurs niveaux pour éviter une répétition des violences postélectorales", indique-t-on de même source.

Lors de cet entretien, M. Ban a souligné l’importance du respect de l’indépendance du pouvoir judiciaire et l’autorité de la Commission électorale indépendante, qui est chargée d’organiser les élections, et de veiller à ce que les résultats reflètent la volonté du peuple Kenyan.

Les élections de lundi prochain sont considérées comme l’un des événements les plus importants dans l’histoire contemporaine du Kenya, parce qu’elles seront les premières à se tenir depuis les violences électorales de 2007/2008 qui ont fait 1.300 morts et plus de 600.000 déplacés. Elles sont également importantes car elles se tiendront dans le sillage de la nouvelle Constitution promulguée en 2010.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite