Le Sahel, “épicentre” de l’extrémisme et du trafic transnational des armes (Ban Ki-moon)

Le Sahel,
La région du Sahel est devenue "l’épicentre" de l’extrémisme et du trafic transnational des armes et de la drogue, a affirmé vendredi le Secrétaire général de l’ONU, Ban Ki-moon.

"L’ensemble de la région du Sahel est devenu l’épicentre du trafic transnational des armes, de la drogue et de l’extrémisme", a souligné M. Ban dans des propos rapportés par le bureau du porte-parole de l’ONU à New York.

"L’économie de la criminalité a sapé la bonne gouvernance dans l’une des régions les plus pauvres du monde", a-t-il ajouté, soulignant que la communauté internationale, en répondant à l’appel lancé par le Mali, a commencé à "inverser la tendance" en ce qui concerne les groupes extrémistes.

Alors que l’action militaire en cours (au Mali) ouvre la voie à une opération de maintien de la paix, "notre objectif" doit aussi concerner les étapes politiques nécessaires pour résoudre ce qui est, au final, "une urgence politique", a poursuivi le Secrétaire général de l’ONU.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite