Le pape Benoît XVI admet pour la première fois l’usage du préservatif “dans des cas particuliers”

Dans un livre intitulé "Lumières du monde – le pape, l’Eglise et les signes du temps" à paraître mardi, Benoît XVI reconnaît pour la première fois que l’usage du préservatif peut être justifié "dans des cas particuliers", a écrit le quotidien "L’Osservatore Romano".

Le souverain pontife cite l’exemple de l’utilisation du préservatif par des prostitués masculins comme "un premier pas vers la moralisation".

"Mais ce n’est pas la façon à proprement parler de venir à bout du mal de l’infection du VIH. Cela doit réellement se produire dans l’humanisation de la sexualité", ajoute le pape.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite