Le commandant de l’AFRICOM exprime sa “profonde inquiétude” des activités d’AQMI dans la région

Le commandant du Commandement militaire des Etats-Unis pour l’Afrique (US AFRICOM), le Général William E. Ward, a exprimé, vendredi à Washington, sa "profonde inquiétude" des activités d’Al-Qaida au Maghreb islamique (AQMI) dans la région, en particulier les prises d’otage et les demandes de rançon.

Les Etats-Unis sont "très inquiets par les opérations de prises d’otages et de demandes de rançon opérées par Al-Qaida dans la région", a affirmé le Général Ward, lors d’un briefing avec des journalistes au Centre de la presse étrangère à Washington.

"Cela nous inquiète que ces groupes s’attaquent à des personnes innocentes, les tiennent en otage, voir les exécutent dans certains cas", a poursuivi le commandant de l’AFRICOM, mettant en garde que le paiement de rançons ne fera qu’augmenter les capacités d’AQMI à lancer davantage d’attaques et d’opérations de kidnapping.

Pour lui, la solution consiste à priver ce groupe terroriste de la liberté de mouvement dont il bénéficie dans la région, notamment à travers la promotion d’une plus large coopération entre les pays de la région dans le domaine sécuritaire et d’échange de renseignements.

"La promotion de la coopération régionale est l’une des principales questions sur lesquelles nous nous focalisons", a-t-il dit.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite