Le CFCM “indigné” par l’attentat contre l’église copte d’Alexandrie

Le Conseil Français du Culte Musulman (CFCM)" a condamné samedi avec la plus grande vigueur l’attentat terroriste abject" perpétré contre l’Eglise des saints à Alexandrie dans la nuit du nouvel An faisant de nombreuses victimes parmi les fidèles qui assistaient à la messe de minuit.

Le CFCM a ténu à exprimer son "indignation la plus vive face à la barbarie de ces actes criminels que rien ne saurait justifier".

Le CFCM a, également, fait part de "sa profonde inquiétude quant à la situation des Chrétiens d’Orient et leurs droits de pratiquer librement et en toute sécurité leur religion", et a appelé "toutes les personnes éprises de paix et de justice d’unir leurs forces pour combattre cette haine et cette intolérance".

Enfin, le CFCM présente "ses condoléances les plus sincères aux familles endeuillées, exprime sa solidarité avec le peuple égyptien face à cette tragédie qui a touché sa composante Copte et élève des prières pour que les musulmans et les chrétiens d’Orient puissent résister par leur unité et leur fraternité aux adeptes de la haine et de la violence".

La minorité chrétienne d’Egypte représente environ 10 % des 79 millions d’habitants du pays. En novembre, de violents affrontements avaient éclaté au Caire entre des manifestants chrétiens et les forces de la police anti-émeutes à la suite de l’arrêt du chantier d’une église. Deux chrétiens avaient été tués et plusieurs dizaines de personnes avaient été blessées, selon des sources médicales, tandis que plus de 150 manifestants étaient interpellés.

L’Eglise copte égyptienne a par ailleurs été menacée par Al Qaïda en novembre. L’Etat islamique d’Irak, branche irakienne de la mouvance islamiste armée, accuse l’Eglise égyptienne de détenir contre leur gré des femmes qui se sont converties à l’islam.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite