Le CFCM demande une “déclaration solennelle’ de Hollande contre l’islamophobie

Le CFCM demande une
Les musulmans de France demandent une "déclaration solennelle" du président François Hollande contre l’islamophobie. Une délégation du Conseil français du culte musulman (CFCM) a formulé cette requête lors d’un entretien jeudi après-midi avec le Premier ministre Jean-Marc Ayrault à Matignon.

François Hollande avait assuré le 1er novembre à Toulouse que la France était déterminée à "combattre sans relâche l’antisémitisme" et à "le pourchasser partout", ajoutant que c’était "une cause nationale", lors de la cérémonie d’hommage aux victimes de Mohamed Merah, au collège-lycée Ohr Torah.

"Vue la montée des actes islamophobes et le racisme anti-musulman, nous souhaitons une déclaration solennelle de M. le président de la République, qu’il associe également les musulmans français à cette cause nationale", a déclaré Abdellah Zekri, qui préside l’observatoire contre l’islamophobie au sein du CFCM, à l’issue de leur rencontre avec le Premier ministre.

Selon lui, les actes islamophobes ont augmenté de 34% l’an dernier, une hausse qu’il impute au débat sur la burqa et à la surenchère de la période électorale. Ces actes ont augmenté de 14,6% au premier semestre "et les chiffres pour les mois à venir nous inquiètent", a ajouté M. Zekri, déplorant les déclarations de Jean-François Copé sur le racisme anti-blanc et le pain au chocolat.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite