La visite de Sarkozy en Turquie “n’est pas à la hauteur de l’amitié” franco-turque (Erdogan)

Le Premier ministre turc, Recep Tayyip Erdogan, a indiqué jeudi que la visite vendredi en Turquie du président français, Nicolas Sarkozy, “n’est pas la hauteur de l’amitié” entre la France et son pays.

Le président français effectuera vendredi une visite de travail en Turquie dans le cadre de ses fonctions de président en exercice du G20, qui regroupe les principaux pays riches et émergents, dont la Turquie.

" Nous aurions aimé accueillir le président de la République française, mais vendredi ce n’est pas en tant que président de la République française qu’il vient, mais en tant que président du G20", a déclaré M. Erdogan. "Je pense donc que ce n’est pas une visite à la hauteur de l’amitié entre la France et la Turquie", a-t-il dit, ajoutant que "la Turquie et les relations franco-turques méritent bien plus que cela".

Cette visite sera "très courte", seulement "cinq ou six heures", avait regretté la semaine dernière un diplomate turc de haut rang, souhaitant que le président français évoquera avec les responsables turcs d’autres thèmes que celui du G20.

Selon la présidence turque, Sarkozy aura des entretiens avec son homologue turc, Abdullah Gul, et le Premier ministre Recep Tayyip Erdogan. Des questions relatives au G20, les relations franco-turques, le processus d’adhésion de la Turquie à l’UE ainsi que d’autres sujets concernant les récents développements au niveau régional et international seront à l’ordre du jour de la visite du président Sarkozy en Turquie, indique l’Agence de presse turque "Anatolie".

Avec l’Allemagne, la France mène le clan des pays européens qui s’opposent à l’entrée de la Turquie à l’UE.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite