La Tunisie a démantelé un réseau “terroriste”

Les autorités tunisiennes ont démantelé une "organisation terroriste" et arrêté 12 de ses membres, qui avaient reçu un entraÂŒnement militaire en Libye et aspiraient à créer un Etat islamique, a dit lundi le ministre de l’Intérieur, Ali Larayed.

Ce dernier, qui est membre du parti islamiste modéré Ennahda, la plus importante composante de la coalition au pouvoir à Tunis, a ajouté que neuf autres activistes de l’organisation démantelée étaient en fuite en Libye.

"Les personnes accusées dans cette affaire ont purgé pour la plupart des peines de prison pour terrorisme et un certain nombre ont bénéficié d’un entraÂŒnement en Libye durant la révolution libyenne", a-t-il déclaré à la presse.

"Nous avons saisi un certain nombre d’armes, dont 25 kalachnikov et 2.500 balles (…). Ils avaient l’intention de mettre sur pied un Etat islamique", a ajouté le ministre.

"L’enquête a établi qu’ils étaient liés à des groupuscules proches d’Al Qaïda en Libye et peut-être avec des membres d’Al Qaïda en Algérie", a-t-il expliqué.

On ignore pour l’instant si le réseau démantelé prévoyait de commettre des attentats mais Larayed a assuré que ses membres étaient liés aux hommes qu’une fusillade a opposés aux forces de sécurité voici une dizaine de jours à Sfax, dans l’est de la Tunisie.

Les forces tunisiennes avaient alors tué deux hommes armés et en avaient capturé un troisième. Des fusils d’assaut et des munitions avaient été découverts dans la voiture que les trois hommes avaient abandonnée pour se réfugier dans une forêt voisine avant d’échanger des tirs avec les forces de sécurité.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite