La star du basket-ball américain LeBron James accuse Donald Trump de remettre la haine raciale “à la mode”

La star du basket-ball américain LeBron James a accusé mardi Donald Trump de remettre la haine raciale "à la mode", après les propos du président américain sur les responsabilités des violences de Charlottesville qui doivent selon lui être recherchées "des deux côtés".

"Il y a toujours eu de la haine raciale aux Etats-Unis. On le sait, mais Donald Trump l’a remise à la mode!", a tweeté le joueur des Cleveland Cavaliers.

Quelques minutes auparavant, le président américain avait donné une conférence de presse au cours de laquelle il renvoyé dos-à-dos les membres de la droite raciste suprémaciste et les contre-manifestants.

Les violences de Charlottesville ont causé la mort d’une personne samedi quand un sympathisant néo-nazi a, intentionnellement selon les témoins, percuté avec son véhicule des contre-manifestants.

LeBron James, un des tout meilleurs basketteurs de la planète, a l’habitude de s’engager politiquement. Durant l’élection américaine, il a apporté son soutien à Hillary Clinton, l’adversaire de Donald Trump. Il a ainsi notamment participé à l’un des meetings de la candidate démocrate dans l’Ohio, l’Etat dont il est originaire et dont il est devenu l’un des porte-drapeaux.

Avec AFP

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite