La rencontre Mohammed VI-Hollande traduit l’expression de “l’affection” que les deux pays se portent (Jack Lang)

La rencontre mardi à l’Elysée entre Mohammed VI et François Hollande traduit l’expression de “l’affection” que les deux pays se portent et de “l’amitié très forte” entre le souverain et le chef de l’Etat français, a indiqué le président de l’Institut du Monde arabe Jack Lang.

Dans une déclaration à la presse, M. Lang a qualifié cette rencontre de "moment émouvant empreint de générosité et de gentillesse".

Il a en outre affirmé que François Hollande est un ami du Maroc, se disant convaincu que cette amitié se poursuivra même après la fin de son mandat à l’Elysée.

M. Lang a aussi relevé que le souverain a pour le président Hollande "une très grande considération et beaucoup d’affection".

Ont pris part à cette rencontre des membres des gouvernements des deux pays, des amis du Maroc et de la France et des membres de la société civile symbole des liens forts et protéiformes entre les deux pays.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite