La Ligue arabe reconnaît la “légitimité” de la nouvelle coalition de l’opposition syrienne

Le Conseil de la Ligue arabe, réuni lundi en session extraordinaire au niveau des ministres des Affaires étrangères, a reconnu la nouvelle coalition de l’opposition syrienne en tant que représentant légitime du peuple syrien.

La "Coalition nationale syrienne des forces de l’opposition et de la révolution", formée à Doha dans la nuit de dimanche à lundi, est "le représentant légitime du peuple syrien et le principal interlocuteur de la Ligue arabe", a précisé le Premier ministre et ministre qatari des Affaires étrangères, Cheikh Hamad Ben Jassem, dont le pays assure la présidence du comité ministériel arabe en charge de la Syrie, au terme de cette réunion extraordinaire.

Il a ajouté que la décision, adoptée par les ministres arabes des Affaires étrangères, "exhorte les organisations régionales et internationales à reconnaître cette coalition d’opposition en tant que représentant légitime du peuple syrien et interlocuteur unique de la Ligue arabe".

Dans ce sens, le ministre qatari a démenti les informations faisant état de pressions exercées par l’administration américaine sur la Ligue arabe pour la reconnaissance de cette coalition. Il a, par ailleurs, appelé les autres courants de l’opposition à rejoindre cette nouvelle entité, annoncée dans la nuit de dimanche à lundi après quatre jours de réunion à Doha.

Le Conseil de la Ligue arabe a dans ce sens appelé à la poursuite des efforts pour parvenir à un consensus au sein du Conseil de sécurité de l’ONU dans l’objectif de l’adoption d’une décision obligeant toutes les parties à respecter le cessez le feu. A cet égard, le Conseil a chargé la présidence du comité arabe ministériel en charge de la Syrie et le secrétaire général de la Ligue arabe à saisir le Conseil de sécurité sur cette question.

Les ministres ont également exprimé le soutien à la mission de l’émissaire conjoint de la Ligue arabe et de l’ONU pour la Syrie, Lakhdar Brahimi, appelant les forces d’opposition à une coopération accrue en vue de trouver une solution pacifique à cette crise.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite