La Ligue arabe devrait prolonger sa mission en Syrie

La Ligue arabe devrait prolonger sa mission en Syrie
Deux hauts responsables de la Ligue arabe ont déclaré vendredi que l’organisation panarabe allait probablement prolonger sa mission en Syrie, plusieurs pays opposés au principe ayant changé d’avis ces derniers jours.

Les discussions s’orientent vers le maintien de la mission, car le temps de l’"escalade" n’est pas venu et la communauté internationale n’est pas prête à une intervention en Syrie, ont souligné ces deux responsables.

Par ailleurs, au moins huit personnes ont été tuées par les forces de sécurité dans le pays, selon des militants.

Dimanche, les 22 ministres des Affaires étrangères de la Ligue arabe doivent se retrouver au Caire pour évoquer l’avenir de la mission, qui a duré un mois et a pris fin jeudi.

Un des observateurs de la Ligue arabe a critiqué cette mission, jugeant qu’elle avait échoué. Mais il a souligné que les 150 observateurs avaient permis de "briser la barrière de la peur", en particulier dans la capitale, Damas, et alentour.

Selon certains responsables de la Ligue arabe, le nombre d’observateurs pourrait passer à 300.

Le Qatar, critique féroce de la répression contre les civils, a appelé à déployer des soldats arabes en Syrie pour mettre un terme aux violences qui ont fait plus de 5.400 morts depuis le début de l’insurrection contre le régime de Bachar el-Assad en mars dernier.

Vendredi, jour de manifestation après la grande prière, au moins huit personnes ont été tuées, dont six militants par les forces de sécurité dans deux villages de la province d’Idlib (nord), ont annoncé des militants des droits de l’homme.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite